VIDEO. Réseau : "demain vous pourrez vous géo localiser et choisir le meilleur opérateur" selon Sébastien Soriano

FRANCEINFO

Invité de Jean-Paul Chapel dans ":L’éco" mardi 21 février, Sébastien Soriano, président de l’ARCEP, célèbre les 20 ans du gendarme des télécommunications. En 2017 pourra-t-on vraiment envoyer un mail du fin fond du plus petit village de France ?

"Dorénavant on pourra envoyer un message ou téléphoner dans tous les centres des villages de France, non seulement en 2G et à partir de juin 2017 en 3G" c’est Sébastien Soriano, président de l’ARCEP, qui l’affirme mardi 21 février sur le canapé gris de ":L’éco".

Il poursuit : "les consommateurs choisissent beaucoup par rapport aux prix, ce qu’on voudrait demain c’est qu’ils choisissent par rapport à la qualité. Grâce à des comparateurs vous pourrez dire j’habite là, mon club de gym est ici, je prends souvent la ligne 7 du métro, et on pourra vous dire quel est le meilleur opérateur pour vous."

"Pourquoi l’ARCEP ne régulerait pas Google ?"

Le directeur général de l’ARCEP claque la porte et rejoint le géant Google, en réponse à la Question qui fâche, Sébastien Soriano répond : "c’est le parlement européen qui décide de la régulation, nous sommes là pour l’appliquer. Aujourd’hui toutes ces propositions de régulation de Google ont été rejeté. Concernant notre directeur, c’est la commission de déontologie qui fait ce travail, moi cela ne me regarde pas."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Sébastien Soriano a choisi Requiem for the system, d’Anonymous : "j’aime cette idée qu’on peut chacun se mobiliser, apporter quelque chose, on est tous un petit individu qui par la mobilisation peut changer les choses. Chacun peut défendre ses valeurs, au quotidien et sur internet."

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

Vous êtes à nouveau en ligne