Téléphonie : Orange n'arrive pas à racheter Bouygues Telecom

france 3

Trois mois de négociations acharnées n'ont pas permis la fusion entre Orange et Bouygues Telecom.

Que change pour les consommateurs l'échec de la fusion entre Bouygues Telecom et Orange ? Le paysage de la téléphonie mobile reste inchangé : toujours quatre opérateurs pour le téléphone fixe et mobile (SFR, Free, Bouygues et Orange). La concurrence qui a fait baisser les prix à l'arrivée de Free et qui a profité aux consommateurs va donc perdurer. "Avant que Free n'arrive, il n'y avait que trois opérateurs et la pression concurrentielle était très faible", indique Olivier Gayraud, membre de l'association de consommateur CLCV.

Baisse d'investissements dans le réseau

Avec quatre opérateurs, la concurrence et surtout la guerre des prix vont donc continuer. Mais à plus long terme, ce partage du marché peut avoir des conséquences moins positives pour le consommateur. Ainsi, les investissements dans la modernisation du réseau pourraient en pâtir. Du reste, après plusieurs tentatives de rachat, le retour à trois opérateurs semble pour l'instant impossible.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne