Téléphones, tablettes, babyphones : le danger des ondes pour les enfants

France 2

Un comité d'experts scientifiques affirme que les tablettes, téléphones portables et même les babyphones ont un impact sur les jeunes enfants.

Elles sont partout sans que nous puissions les voir : les ondes électromagnétiques, Wi-Fi ou 4G sur les tablettes ou les téléphones. Les enfants y sont constamment exposés jusque sur la route des vacances. Mais certains parents se méfient des risques potentiels. "Des études montrent qu'apparemment ce serait pas très bon. Ça nous inquiète", explique un père de famille. C'est justement dans un nouveau rapport que les autorités sanitaires mettent en garde contre ces fréquences.

Difficultés de concentration, d'apprentissage et de mémorisation

Elles pourraient causer des problèmes sur le cerveau des enfants, en tout cas elles ont un impact. "Lorsqu'on invite des enfants à effectuer certains tests en les exposant ou non à une source de champ électromagnétique, leurs performances peuvent étire légèrement affectées", explique Olivier Merckel, responsable des risques des nouvelles technologies à l'ANSES. Difficultés de concentration, d'apprentissage et de mémorisation, ces ondes seraient nocives. Contrairement à celui d'un adulte, le corps de l'enfant est moins étanche aux ondes. Son crâne et sa peau sont plus fins et donc son cerveau est plus fragile. Les autorités recommandent donc d'utiliser ces appareils hors connexion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne