Passer son écran en noir et blanc ? L'étonnante méthode pour tenter de décrocher de son smartphone

En rendant les moments qu\'ils passent sur leur smartphone moins agréables, ces utilisateurs espèrent ainsi détourner plus facilement leurs yeux des écrans.
En rendant les moments qu'ils passent sur leur smartphone moins agréables, ces utilisateurs espèrent ainsi détourner plus facilement leurs yeux des écrans. (MAXPPP)

Cette méthode est-elle efficace pour limiter le temps quotidien que l'on passe sur son téléphone ? Franceinfo a interrogé un spécialiste et des utilisateurs qui ont tenté l'expérience.

Vous passez trop de temps sur votre smartphone ? Sur Facebook, Instagram ou Twitter, vous naviguez de profil en profil sans voir les heures défiler ? Pour limiter le temps qu'ils passent tous les jours sur leur téléphone, certains utilisateurs expérimentent une étonnante méthode : passer leur écran en noir et blanc. Objectif : détourner plus facilement leurs yeux de leur mobile pour apprécier les couleurs vives de la vraie vie.

D'après le webzine spécialisé Lifehacker (en anglais), l'idée a germé dans l'esprit de Tristan Harris. Cet ingénieur, qui a claqué la porte de Google en 2016, s'est désormais donné comme mission de sensibiliser le public sur le risque d'addiction suscité par les applications conçues par les géants de la Silicon Valley. Il a développé plusieurs méthodes pour encourager les utilisateurs à avoir une utilisation raisonnée de leur téléphone. Dont celle-ci. 

Comment passer son écran en noir et blanc ? 

Geoffrey, designer, s'est lancé dans cette expérience il y a cinq jours. "On sait tous que les smartphones attirent l'œil. On passe notre temps à utiliser, checker et rechecker d'éventuelles notifications. Ça fait longtemps que je veux moins – et mieux ! – utiliser mon téléphone, donc j'ai essayé cette astuce", explique-t-il à franceinfo. 

"En réalité, cela ne change pas grand-chose dans l'interface. La lecture est très agréable. Je trouve Instagram magnifique avec toutes ces photos en noir et blanc, raconte l'homme de 33 ans. C'est en revanche très contraignant pour regarder des vidéos. Quand je vais sur YouTube, je réactive la couleur grâce à un raccourci que j'ai programmé sur mon iPhone."

Pour les utilisateurs d'iPhone, la manipulation est assez simple. Il suffit de cliquer sur l'icône "Réglages", puis d'aller dans les sous-fichiers "Général", puis "Accessibilité" et enfin "Raccourci Accessibilité", tout en bas. Sur cet écran, vous pouvez choisir ce qu'il se passera lorsque vous cliquerez trois fois sur le bouton principal de votre iPhone. Il ne vous reste plus qu'à sélectionner "Nuance de gris", à revenir sur l'écran principal et à appuyer trois fois sur le bouton central pour mettre votre écran en noir et blanc. Vous pouvez répéter l'action à tout moment pour repasser en couleurs.

Pour les utilisateurs d'Android, la tâche est plus ardue. Allez sur l'icône "Paramètres", puis sur "A propos du téléphone". Cliquez ensuite sept fois sur la ligne "Numéro de build", jusqu'à faire apparaître le message "Vous êtes désormais un développeur" sur votre écran. Revenez ensuite en arrière dans les réglages et rendez-vous dans le sous-fichier "Options pour les développeurs", en bas de la page. Cliquez sur "Simuler l'espace colori" et cochez l'option "Monochromatisme". Votre écran est désormais en noir et blanc. Pour réactiver la couleur, il vous faudra retourner dans les "Options pour les développeurs", refaire le chemin décrit plus haut et cocher la case "Désactivé". 

"On est plus dans le gadget"

Mais le fait de passer son écran en noir et blanc a-t-il vraiment un effet sur le temps que l'on passe sur son téléphone ? "Il est vrai que toutes les applications comportent des petits logos colorés conçus pour attirer l'œil, explique Michaël Stora, psychologue spécialisé dans les addictions numériques et coauteur de Hyper connexion (publié en 2017 aux éditions Larousse). Devant son écran, on a parfois l'impression que l'on est dans un magasin de sucreries qui viendraient activer votre attention et votre gourmandise. Le jeu Candy Crush, où vous manipulez des petits bonbons colorés, en est le parfait exemple. En passant en noir et blanc, on retire cette dimension." Cela permet aussi d'atténuer l'excitation ou le stress provoqués par les notifications.

Nous savons que sur un smartphone, la notification est un élément très addictogène. Lorsqu'elles ne sont plus en orange ou rouge vif, mais en gris, les notifications attirent en effet moins l’œil.Michaël Stora, psychologueà franceinfo

Pour autant, Michaël Stora reste sceptique sur l'efficacité de cette méthode. "On est plus dans le gadget, qui n'aura que peu d'effets pour des gens qui ont une utilisation très compulsive de leur smartphone, souligne le psychologue, fondateur de l'Observatoire des mondes numériques en sciences humaines. Lorsque l'on analyse l'addiction aux smartphones, on découvre que les applications les plus utilisées sont les réseaux sociaux et les SMS. Les personnes hyper-connectées sont toujours en quête d'informations, d'interactions sociales, de likes…"

Je ne crois pas que la suppression des couleurs soit suffisante pour maîtriser ce type de comportement. Cela peut évidemment faire du bien, mais ce n'est pas la solution à tout.Michaël Stora, psychologueà franceinfo

"Le temps passé sur mon smartphone était le même"

Roman est arrivé aux mêmes conclusions après deux semaines d'expérience. "C'est reposant, la lecture est super confortable et on a moins envie de toucher les icônes. Mais le temps passé sur mon smartphone était finalement le même. Je passais toujours autant d'heures à défiler les messages sur Twitter", explique ce développeur web de 28 ans, qui a finalement décidé de réactiver les couleurs de son écran. 

Pour limiter son temps d'utilisation quotidien, Roman a opté pour une méthode plus radicale. "J'ai désactivé les notifications, j'ai concentré mes applications sur un seul écran et j'ai mis un fond d'écran noir. J'ai seulement diminué légèrement l'éclat des couleurs, car il est vrai que les couleurs flashy de l'iPhone ne donnent qu'une envie : utiliser son téléphone." Ces efforts ont porté leurs fruits. Roman est passé "de 5 heures d'utilisation en moyenne, à environ 3h30 à 4 heures par jour sans les notifications !"