En voulant battre Apple, Samsung rate son Galaxy Note 7

Samsung suspend la production de ses smartphones Galaxy Note 7
Samsung suspend la production de ses smartphones Galaxy Note 7 (GEORGE FREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Le géant de l’électronique avait déjà annoncé, début septembre, le rappel mondial de quelques 2,5 millions de téléphones mais des appareils de remplacements ont aussi explosé.

Le dernier modèle de sa gamme emblématique de smartphone est un modèle littéralement explosif... En raison d’un défaut de batterie, certains appareils surchauffent et prennent feu. Début septembre, le géant sud-coréen a dû rappeler quelques 2,5 millions d'appareils dont la batterie risquait de s'enflammer. Et le modèle de remplacement a lui aussi les mêmes problèmes. Samsung a donc suspendu "temporairement" la production alors qu'au même moment son PDG, Lee Kun-hee, est hospitalisé depuis 2 ans.

Samsung : un groupe "obsédé par la vitesse"

Même remplacés donc, les smartphones semblent continuer de prendre feu. L’un a explosé dans un avion aux Etats-Unis avant le décollage. Derrière ce désastre, c'est la culture d’entreprise d’un groupe obsédé par la vitesse, estime Geoffrey Cain, un journaliste d’investigation qui vient d’écrire un livre sur Samsung : "C'est entreprise de type militaire. Sa force, c’est qu'elle est capable de sortir des produits très vite...Une rumeur disait que le prochain iPhone d'Apple était moins bien que les précédents et Samsung ont donc voulu sortir leur Note 7 plus tôt..."

Les ingénieurs ont été soumis à une pression intense parce que la marque voulait battre le dernier iPhone.Geoffrey Cainjournaliste d'investigation

Selon le journaliste : "Samsung a imposé une pression terrible pour faire au plus vite le design, les batteries… mais ils ont fait une très grave erreur dans la conception de ces batteries qui provoquent les explosions."

Vous êtes à nouveau en ligne