Démarchage téléphonique : des associations dénoncent l'échec du service Bloctel

FRANCE 2

Des associations de consommateurs veulent faire interdire le démarchage téléphonique. Une pétition, lancée contre ce qui est qualifié de harcèlement commercial, dénonce l'échec du service Bloctel, censé limiter ces appels.

La sonnerie de téléphone de Marc Chauvet peut retentir jusqu'à dix fois par jour. Au bout du fil, des démarcheurs qui viennent troubler le quotidien paisible du retraité. "C'est vraiment une intrusion, un harcèlement qu'il faut arrêter absolument", affirme-t-il. D'après une association de défense des consommateurs, chaque foyer est appelé par des vendeurs quatre fois par semaine en moyenne. Pour près d'un Français sur deux, c'est même tous les jours.

77 entreprises condamnées en 2019

Depuis 2016, l'État a mis en place le dispositif Bloctel, un service d'opposition au démarchage par téléphone. Marc Chauvet s'est bien inscrit sur cette liste, mais les appels abusifs continuent. Il a donc décidé de tous les signaler à Bloctel. De nombreuses réclamations qui mènent parfois à des sanctions. En 2019, 77 entreprises ont été condamnées pour un montant total de 2,5 millions d'euros d'amende. Mais les services de l'État l'avouent : le système a ses limites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne