Numérique : Macron défend la 5G face aux détracteurs

France 3

Pour Emmanuel Macron, le déploiement de la 5G est indispensable, mais les détracteurs s'y opposent.

Elle succède à la 4G et promet un débit beaucoup plus rapide ainsi que des temps de téléchargement nettement plus courts. La 5G, ou 5ème génération de communication mobile, s'apprête à faire son arrivée en France. Le 14 septembre, Emmanuel Macron défendait son déploiement : pour lui, il s'agit du "tournant de l'innovation". Alors que 70 élus de gauche et écologistes ont publié le week-end du 12 septembre une tribune réclamant un moratoire sur le déploiement de la 5G, le président de la République a ironisé en disant ne pas croire "au modèle Amish".

Un projet qui inquiète

"Quand on veut installer une nouvelle infrastructure aussi importante que la 5G, c’est normal que les citoyennes et citoyens soient informés sur ce qu'il en retourne, à quoi ça va servir, de positif mais aussi de négatif" défend David Cormand, député européen Europe Ecologie-Les Verts. Pour les détracteurs, la 5G est un projet d’évolution de la société qui inquiète. Fin septembre, les dernières fréquences mobiles 5G disponibles seront vendues aux enchères aux opérateurs télécom français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne