Protection des données : quand l'inventeur du web s'oppose au père d'internet

FRANCEINFO

Sir Tim Berners-Lee a créé le premier navigateur internet. Vinton Cerf, lui, est considéré comme le père fondateur d'internet. Ces deux sommités de la technologie mondiale s'opposent aujourd'hui sur la protection des données.

Sir Tim Berners-Lee a créé le premier navigateur internet en septembre 1990 : le World Wide Web (les fameux WWW). Ce dernier veut protéger les données personnelles et plaide donc pour plus de régulation. "Qu'il y ait un marché des données m'inquiète un peu. Les données personnelles ne sont pas le nouveau pétrole. Si je vous donne mon pétrole, je n'ai plus de pétrole. Si je vous donne mes données, je les ai toujours, ce sont les miennes. Si l'on veut parler de la mise en marché, il faut comprendre que ça ne marche pas de la même façon", a déclaré ce dernier lors d'un débat.

Pro et anti-Gafa

Un autre grand nom de la technologie mondiale, Vinton Cerf, considéré comme le père fondateur d'internet, a réagi à ce raisonnement. Le 2 septembre 1969, alors qu'il est encore jeune étudiant, il parvient à échanger des informations grâce à un câble de liaison entre deux ordinateurs. Aujourd'hui, Vinton Cerf est chez Google et défend l'intérêt des Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon). "Je voudrais dire aux gouvernements de ne pas se précipiter sur la régulation, car nous ne comprenons pas encore quels types de contrôle nous pourrions mettre en œuvre. (...) Nous ne voudrions pas freiner la créativité qu'offrent ces outils", a rétorqué ce dernier. Certes, Tim Berners-Lee ne partage pas cette opinion, il est même anti-Gafa.

Vous êtes à nouveau en ligne