Google+ touché par une faille : Mounir Mahjoubi contacte Google France pour savoir si des Français sont concernés

Mounir Mahjoubi, secrétaire d\'État chargé du Numérique, invité de France Inter mardi 9 octobre 2018.
Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du Numérique, invité de France Inter mardi 9 octobre 2018. (FRANCEINFO)

Le secrétaire d'État chargé du Numérique attend des nouvelles du groupe, après le dévoilement d'une faille informatique sur Google+, qui a exposé des données personnelles d'un demi-million de comptes dans le monde. La plateforme a finalement été fermée.

"J'ai immédiatement contacté Google France en leur demandant de me dire si des Français étaient concernés", a assuré mardi 9 octobre sur France Inter, Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du Numérique. Le réseau social Google+, le réseau social de Google, a été touché par une faille informatique ayant exposé des données personnelles d'un demi-million de comptes. Elle a été découverte en mars, lors d'un audit de sécurité interne. Google a finalement décidé de le fermer. "Je n'ai toujours pas eu de retours, mais j'attends une réponse dès ce matin."

Le secrétaire d'État a aussi appelé les Français à la prudence, rappelant que c'était "le cinquième évènement de ce genre en quelques mois". "Aujourd'hui, il faut qu'on se rende compte que nos données personnelles stockées sur ces plateformes ne sont pas dans des coffres-forts et qu'elles peuvent fuiter." Mounir Mahjoubi a invité chaque utilisateur à aller regarder ses données stockées chez Google ou chez Facebook. "Il faut se demander : 'si jamais elles fuitent, est-ce que je suis à l'aise ?' Si la réponse est non, alors supprimez-les", conseille le secrétaire d'État. 

Vous êtes à nouveau en ligne