Google ne lira plus les e-mails pour faire de la publicité ciblée

Le logo de Google photographié sur un smartphone, le 28 décembre 2016 à Vertou (Loire-Atlantique).
Le logo de Google photographié sur un smartphone, le 28 décembre 2016 à Vertou (Loire-Atlantique). (LOIC VENANCE / AFP)

Les utilisateurs de Gmail continueront à recevoir des publicités "personnalisées" basées sur d'autres données.

Google ne "lira plus le contenu" des boîtes mail des utilisateurs de son service Gmail dans le but de faire de la publicité ciblée, a annoncé, vendredi 23 juin, l'entreprise, qui faisait face à des poursuites à ce sujet. Les utilisateurs de Gmail continueront à recevoir des publicités "personnalisées", mais elles seront basées sur d'autres données, comme les recherches internet, a indiqué Google (Alphabet) dans un communiqué.

"La messagerie la plus utilisée au monde"

Le "contenu (des mails) ne sera pas utilisé et lu [par des programmes informatiques] pour faire de la publicité 'personnalisée'", a expliqué le géant d'internet, qui précise que la modification interviendra "plus tard dans l'année".

Les défenseurs des données personnelles se plaignent depuis des années de cette pratique, qui revient à "écouter aux portes" des internautes. Une plainte collective (class action) avait même été lancée contre Google en Californie.

Un accord amiable avait ensuite été présenté à la justice par les deux parties, mais il a été rejeté à la mi-mars par un juge fédéral, qui estimait que le groupe n'expliquait toujours pas clairement ses procédures de lecture des e-mails à des fins de publicité ciblée. Selon Google, Gmail est la messagerie la plus utilisée au monde, avec "plus de 1,2 milliard d'utilisateurs".