Uber victime d'un piratage informatique

France 2

Les données des 57 millions de personnes qui ont utilisé cette plateforme ont été piratées. Uber a versé une rançon.

C'est une sortie de route dont se serait bien passé le géant mondial du VTC. Fin 2016, noms d'utilisateurs, courriels et numéros de portable des clients ont été piratés, sans oublier les noms et les numéros de permis des chauffeurs. En tout, 57 millions de personnes touchées à travers le monde, dont 600 000 chauffeurs.

Uber aurait voulu étouffer l'affaire

Deux individus ne faisant pas partie de l'entreprise seraient responsables de cette attaque informatique. Selon une source proche du dossier, Uber aurait même versé 100 000 dollars aux hackers afin qu'ils détruisent les données volées et ne dévoilent pas l'affaire. Une affaire que l'entreprise n'a pas confirmée. Le PDG d'Uber, récemment informé de ce piratage, affirme que l'historique des trajets ou encore les numéros de cartes ou de comptes bancaires n'ont pas été subtilisés. La sécurité du système aurait été renforcée depuis l'incident.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne