Des cyberattaques contre le tribunal de Paris et le ministère de l'Intérieur

FRANCEINFO

Un procureur, des avocats et des magistrats français traitant de sujets sensibles ont été ciblés par une vaste cyberattaque ces derniers jours. Dimanche 6 septembre, le ministère de l’Intérieur annonce avoir aussi été attaqué.

Deux cyberattaques et deux cibles différentes. D’un côté, le ministère de l’Intérieur, qui se dit victime dimanche 6 septembre d’une campagne d’attaques par messagerie. De l’autre, le tribunal de Paris et des acteurs du monde judiciaire. Impossible de dire pour l’instant si ces deux attaques sont liées. Parmi les personne ciblées, le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, ou des magistrats du pôle financier, notamment un qui s'est occupé de l’affaire libyenne dans laquelle est mêlée Nicolas Sarkozy.

Des virus dans des faux mails

"J’ai reçu des coups de fil d’une douzaine de personnes qui ont reçu des mails de moi, sans comprendre pourquoi je les leur envoyais. Donc j’ai moi-même compris que mon ordinateur en avait infecté d’autres", explique Me Jean-Marc Delas. Actuellement, les auteurs de la cyberattaque et leurs objectifs ne sont pas connus. Le parquet de Paris a ouverte vendredi une enquête préliminaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne