Cyberattaques : les communes de plus en plus victimes du rançonnage

France 3

Dans le Nord, une commune de 9 000 habitants a vu son système informatique sclérosé par une attaque au logiciel de rançonnage. Une pratique devenue répandue face au système vulnérable des collectivités locales. 

Il y a quelques jours, le patron français de la sécurité informatique alertait sur la vulnérabilité des collectivités locales face aux cyberattaques. Les communes sont de plus en plus ciblées. À Aulnoye-Aymeries, dans le Nord, les systèmes informatiques de la ville de 9 000 habitants sont hors service depuis mercredi 18 novembre. "Tout apparaît sur le bureau, mais on ne peut rien ouvrir", explique Patricia Huet, employée de mairie. Les données d'état civil et les sauvegardes ont été piratées. 

Sécuriser l'Ehpad, une priorité

Tout doit être fait à la main pour le moment. En pleine crise sanitaire, la sécurité des résidents de l'Ehpad de la commune est aussi au centre des préoccupations. "Les appels malades ne fonctionnent plus", indique Sabine Cambreleng, directrice du centre communal d'aide sociale (CCAS). Les soignants ne reçoivent donc plus sur leur smartphone l'appel d'une personnes âgée. La municipalités a été victime d'un logiciel de rançon. Une demande de 150 000 euros a été faite, refusée par les autorités. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne