VIDEO. Malene Rydahl a enquêté sur le phénomène du ghosting

BRUT

Dans "Je te réponds…moi non plus", Malene Rydahl explore la façon dont nous gérons et interprétons nos messages.

Deux personnes sur trois affirment souffrir de ne pas obtenir de réponse lorsqu'ils envoient un message. Vous aussi, une non-réponse peut vous mettre dans tous vos états ? Pour l'autrice et conférencière Malene Rydahl, "ça réveille en nous toutes nos insécurités, de ne pas être assez bien, de ne pas être aimé. Et par cette absence, cette ignorance, ça va déclencher à nouveau les sentiments de désamour et après ça provoque l'imaginaire des scénarios et le pire." S'ajoutent à cela les confirmations de lecture des messages qui viennent amplifier ce sentiment.

Tous submergés de messages

Dans une société où les relations digitales se multiplient et se renforcent, l'attente est davantage importante. Pourtant, cette multitude de relations peut aussi expliquer ce phénomène de non-réponse. "Aujourd'hui, comme on est envahis de messages, on est face à des non-réponses plusieurs fois par jour", souligne Malene Rydahl.

Pour l'autrice, l'explication d'une non-réponse peut se nicher dans ce qu'on appelle la charge mentale. "C'est-à-dire que c'est totalement impersonnel, c'est juste un gros nuage où on est tous submergés de messages, de sollicitations", précise Malene Rydahl. Près de 80 % des gens perçoivent négativement les personnes qui ne répondent pas.

Vous êtes à nouveau en ligne