VIDEO. Le Vogue Challenge, le challenge qui met Vogue au défi de la diversité

BRUT

Interpeller sur le manque de diversité dans le magazine de mode Vogue en créant sa propre couverture, c'est l'objectif du Vogue Challenge. Voilà pourquoi cette représentation est importante…

Interpeller sur le manque de diversité dans le magasine de mode Vogue en créant sa propre couverture. C'est le Vogue Challenge. Pour la mannequin Charlotte Yelena, un tel défi permet de souligner l'importance de la représentation et de l'inclusivité dans le monde de la mode. "On m'a déjà refusée en tant que mannequin d'être dans une agence parce qu'il y avait déjà une mannequin métisse", témoigne-t-elle.

C'est hyper important que peu importe à quoi on ressemble, on se sente représenté.

Charlotte Yelena

à Brut.

Le hashtag a été lancé par Salma Noor, une étudiante norvégienne, qui avait tagué le mouvement Black Lives Matter dans son post. Le challenge a aussi été repris pour pointer le manque de diversité de certains types de physiques. "Moi, je trouve ça dommage qu'en 2020, on soit encore obligé de faire ce genre de challenge, de faire ce genre de tendance et de faire ce genre de vidéos pour dénoncer ce problème qui persiste déjà depuis énormément de temps", regrette une participante au challenge.

Anna Wintour s'excuse

Depuis la création du défi début juin, les réseaux sociaux ont été envahis de fausses couvertures de ce magazine emblématique poussant même Anna Wintour, la rédactrice en chef de Vogue, à reconnaître le manque de diversité au sein de la publication mais aussi de l'entreprise. Elle a également présenté ses excuses : "Je veux dire que je sais que Vogue n'a pas trouvé assez de moyens pour élever et donner de la place aux éditeurs, écrivains, photographes, designers et autres créateurs noirs", a-t-elle notamment déclaré dans une lettre adressée aux employés de Vogue.

Vous êtes à nouveau en ligne