VIDEO. Comment des objets illicites entrent-ils en prison ?

FRANCE 2

Des photos postées sur Facebook par des détenus de la prison des Baumettes, à Marseille, suscitent des questions.

Des détenus de la prison de Marseille (Bouches-du-Rhône) s'exhibent sur une page Facebook avec billets de banque, drogue ou encore téléphones portables, prohibés dans les prisons. Cette publication, révélée lundi 5 janvier par La Provence, a suscité la colère de syndicats de surveillants de prison qui dénoncent "une dérive inquiétante" et une "gestion de club de vacances".

Dissimulés dans une chaussette ou une balle de tennis

"Ces objets illicites arrivent en prison par les fenêtres ou par la porte, et surtout par projection. L'objet est dissimulé soit dans une chaussette, soit dans une balle de tennis et il est balancé par un complice depuis la rue jusque dans une cour de promenade", explique Dominique Verdeilhan, journaliste de France 2.

"Ces objets peuvent aussi arriver par les parloirs, lors de la visite des familles ou d'amis", poursuit le journaliste. "Enfin, la dernière possibilité est la corruption d'un membre du personnel, mais c'est assez rare", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne