VIDEO. Muriel Salmona, psychiatre : "une solidarité entre femmes et un besoin de reconnaissance émergent" suite aux déclarations de milliers de femmes sur le harcèlement

Muriel Salmona, psychiatre spécialisée en psychotraumatologie et victimologie, présidente de l'association Mémoire Traumatique et Victimologie était l'invitée de Louis Laforge lundi 16 octobre dans le 18/20. L'occasion de revenir sur l'actualité du moment avec, entre autres, le hashtag #BalanceTonPorc sur Twitter, qui met en lumière les nombreux cas de harcèlement, notamment au travail. 

Alors que les témoignages dénonçant le harcèlement sexuel voire les agressions sexuelles affluent, la "libéralisation de la parole" en partie grâce au hashtag #BalanceTonPorc sur Twitter, met en exergue la difficulté des femmes à trouver du soutien lorsqu'elles se font agresser.

Pour Muriel Salmona, "dénoncer est un droit fondamental. On parle de dénoncer des délits et des crimes". Elle poursuit : "Dénoncer des faits, c'est identifier des situations, protéger des victimes et éviter que d'autres victimes subissent la même chose".

Hasard du calendrier, ce lundi 16 octobre, la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a annoncé un projet de loi contre les violences sexuelles faites aux femmes. Le délai de prescription pourrait être rallongé dans les affaires de viols.

Vous êtes à nouveau en ligne