Valls et Placé lorgnent Matignon, selon les réseaux sociaux

France 3

Les réseaux sociaux s'amusent à faire le casting du futur Premier ministre ce lundi 8 mai et taquinent Christine Boutin.

Revoilà Jean-Vincent Placé et Manuel Valls. Ce sont les rois du "photobombing", ceux qui gâchent l'arrière-plan d'une photo. Ce lundi matin, lors de la cérémonie parisienne commémorant le 8 mai 1945, les réseaux sociaux ne voyaient qu'eux.

Manuel Valls et Jean-Vincent Placé ont réussi à glisser leur visage derrière la photo d'Emmanuel Macron avec François Hollande. "L'évidence est sous leurs yeux", écrit un internaute sur Twitter.

Une élection démoniaque ?!

L'autre vedette du jour sur les réseaux sociaux, c'est Christine Boutin et son tweet : "Dans une confusion totale sur la signification de chaque vote, Macron gagne avec 66,06%. Sans commentaire". La théorie du complot satanique se met en route avec "le nombre du démon 666 et le discours de Macron devant la pyramide maçonnique de Mitterrand" qui a 666 panneaux de verre. Christine Boutin a réagi ce soir : "C'est à se demander ce que certains ont dans le crâne pour aller chercher des significations aussi foireuses !"

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne