Réseaux sociaux : comment utiliser Twitter quand on est politicien ?

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Florian Silnicki, expert en communication, explique comment utiliser au mieux Twitter lorsque l'on est un homme ou une femme politique.

"Twitter a une capacité incroyable à hystériser les émotions. Les hommes et les femmes politiques de notre pays doivent comprendre que pour utiliser Twitter il faut jouer sur les émotions", explique Florian Silnicki, expert en communication chez LaFrenchCom. Il aide les politiques à gérer leurs réseaux sociaux en situation de crise. On lui a demandé ce qu'il pensait de la stratégie de Joachim Son-Forget, ancien député LREM. Ce dernier a gagné 41 000 abonnés avec ses tweets décalés.

"La stratégie de troll décomplexé est intéressante à partir du moment où elle lui assure une visibilité et une notoriété pour un député qui n'en avait pas jusque là et qui désormais l'a", analyse l'expert. Et de nuancer : "Elle est dangereuse à partir du moment où elle dégrade son image et le met en difficulté au point de devoir quitter son parti politique."

"Twitter, c'est l'art du clash"

"Twitter c'est l'art du clash, et la formule choc c'est évidemment quelque chose dont Joachim Son-Forget a réussi à apparaître comme l'un des maîtres, comme Donald Trump à son niveau. Ce dernier a compris que Twitter est un moyen de contourner les journalistes et les médias traditionnels. Il a tout compris sur Twitter parce qu'il poste en permanence des messages émotionnels, qui énervent ses adversaires, qui excitent ou hystérisent ses partisans." 

En France, il y a 577 députés et 530 ont un compte Twitter. "Il faut donc faire émerger sur les réseaux sociaux des messages qui soient à la fois compréhénsibles par tous, rédigés dans un langage qui soit suffisamment cash et humoristiques pour que vous ayez envie de les relayer. La pire chose que vous puissiez faire en tant qu'homme politique sur Twitter, c'est de mentir. Pour une raison simple : vous apparaissez immédiatement discrédité et votre réputation sur les réseaux sociaux est colossalement abîmée."

Le seul conseil que Florian Silnicki a à donner aux hommes et femmes politiques ? "Engagez-vous pleinement et faites le jeu de la conversation parce que c'est l'âme même de la démocratie et de ces réseaux sociaux."

Vous êtes à nouveau en ligne