Le sauvetage d'Alstom fait jaser Twitter

France 3

Alstom a beaucoup fait parler ces dernières semaines. Ce mardi 4 octobre sur les réseaux sociaux, la tonalité générale était à la circonspection.

Est-ce que l'État doit sauver Alstom ? C'est une des questions les plus posées sur le web ces dernières 24 heures. Le mot Alstom a ainsi été posté sur Twitter plus de 9 000 fois et la réponse est plutôt non. Ainsi, il y a ceux qui trouvent la méthode d'un autre âge : "Après Alstom, l'État interdit les pelleteuses sur les chantiers : pelles et pioches permettront de créer des milliers d'emplois" ; "Avec Alstom, la politique industrielle française vient de sombrer dans le ridicule absolu. Pas mieux que l'URSS" au temps de la planification.

Des sous-marins comme péniches

Les réactions sont politiques aussi sur Twitter : "Je me demande si les 16 TGV achetés par Hollande seront décomptés de ses comptes de campagne" versus "Pourquoi reprocher au gouvernement de sauver à court terme Alstom ?" Enfin, il y a ceux qui préfèrent en rire : "Vivement que DCNS soit en difficulté pour qu'on commande 16 sous-marins nucléaires qui feront péniche sur la seine ou le Rhône" ou "L'État aurait pu sauver Lejaby avec l'achat de 160 000 porte-jarretelles".
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne