Euro : Benzema fait polémique sur le web

France 3

Benzema, non retenu pour l'Euro, a accusé le sélectionneur des Bleus d'avoir cédé au racisme. La polémique a déclenché un tollé dans le monde politique et sur la toile ce mercredi 1er juin.

Karim Benzema accuse Didier Deschamps d'avoir "cédé à la pression d'une partie raciste de la France" en ne le sélectionnant pas pour l'Euro. C'est dans un entretien au journal espagnol Marca que l'attaquant du Real Madrid a lancé cette attaque. Sur les réseaux sociaux, la polémique s'est enflammée. Plus de 60 000 tweets avec le mot dièse #Benzema ont été postés ce mercredi. Il y a ceux qui le bâchent : "va savoir... Peut-être que Benzema est daltonien" ; "Aucune femme dans cette équipe de France de football, Didier Deschamps serait-il aussi machiste ?" ou encore "Benzema, souviens-toi tes 1 010 minutes sans mettre un but. Deschamps te soutenait et te mettait titulaire".

La "machine à perdre" est lancée

Il y a ceux qui lui donnent raison : "C'est un plaisir de voir les politiques et les haters s'exciter sur Benzema qui dit enfin ce que nous savons tous. Fachosphère" ou "Ne vous inquiétez pas. Benzema s'en fout de votre avis les haineux. Et il a bien raison. #SoutienBenzema". La classe politique a réagi, ce qui fait dire à un internaute que "la machine à perdre" est en route pour l'Euro.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne