Twitter : quand le "hashtag" devient "mot-dièse"

(Capture d'écran Twitter)

C'est publié dans le Journal officiel de ce mercredi : le mot "hashtag", qui désigne les mots-clés utilisés sur Twitter, doit désormais laisser la place, en bon français, à "mot-dièse". Une décision qui suscite l'amusement des utilisateurs du réseau social.

Pour gazouiller, il faudra
désormais utiliser des mots-dièse. De la même façon que le verbe
"tweeter " avait été remplacé par "gazouiller ", il est
désormais recommandé, pour faire usage d'un vocabulaire français correct,
d'employer le terme de "mot-dièse " en lieu et place de
"hashtag ". La commission générale de terminologie et de néologie, chargée
d'enrichir la langue française, a publié ce mot nouveau au Journal Officiel ce
mercredi.

Sur Twitter, un hashtag
est un mot-clé, précédé du signe #, qui permet de lier entre eux tous les messages
portant sur le même sujet. La définition officielle, elle aussi publiée au JO,
est celle d'une "suite signifiante de caractères sans espaces
commençant par le signe # (dièse), qui signale un sujet d'intérêt et est
insérée dans un message par son rédacteur afin d'en faciliter le repérage
.
L'usage du mot-dièse est "particulièrement répandu dans les réseaux
sociaux fonctionnant par minimessages
", ajoute l'article, francisant
au passage le terme de microblogging.

"Un tweet devient
un cui, un retweet un recui
"

Alors qu'au Québec, le
hashtag a été traduit par "mot-clic ", la traduction française a
suscité de très nombreuses réactions sur Twitter, au point d'être promu au
titre de "trending topic " – comprenez "tendance" – du jour.
Certains internautes affirment que le terme de mot-dièse est erroné, car le
symbole du hashtag (#) s'appelle un croisillon, et non un dièse (♯). De nombreux
"twitteurs" ont raillé ce néologisme.

Vous êtes à nouveau en ligne