Rachel Legrain-Trapani, Miss France 2007, dénonce le body-shaming

L’ex Miss France raconte à Brut l’acharnement dont elle est victime 10 ans après son sacrement.

Après avoir posté successivement sur les réseaux sociaux, une photo d’elle lors de son élection et une photo en maillot de bain dix ans plus tard, Rachel Legrain-Trapani, s’est fait lyncher par les internautes.

« Ça a toujours existé mais c’était à faible échelle, c’était dans la cour de récré » explique-t-elle.

La pression des réseaux sociaux

« Le fléau aujourd’hui c’est plus ce qui se cache derrière les réseaux sociaux. Il faut être parfait, il ne faut pas avoir de cellulite, il ne faut pas avoir de bourrelet » déclare la jeune maman, qui revendique fièrement ses dix kilos en plus.

Dans le texte accompagnant sa photo, elle incite les femmes à faire la paix avec leur corps et à se détacher des photos sur la toile. Selon elle, les femmes répondant aux diktats du corps parfait sur internet, trichent.

«  Ce que les gens ne voient pas en fait c’est que tout les mannequins utilisent photoshop même pour leur réseaux sociaux » insiste-t-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne