Présidentielle : le dilemme des électeurs de Mélenchon fait le buzz

France 3

Le mot dièse Sans moi le 7 mai, date du second tour de la présidentielle, tourne beaucoup sur les réseaux sociaux ce lundi 24 avril, ainsi que la polémique sur la fête d'Emmanuel Macron.

Sans moi le 7 mai. Ce hashtag est très populaire sur Twitter. Il est surtout utilisé par les supporters de Jean-Luc Mélenchon. Il est souvent accompagné d'une photo d'un slogan tagué sur la place de la république à Paris : "Ni patrie ni patron, ni Le Pen ni Macron". Le mot dièse est publié aussi avec cette phrase : "Ce serait un grand acte de force que tous nous votions blanc pour montrer notre indignation face au résultat".

La Rotonde fait débat

Pour les électeurs de la France insoumise, le 7 mai, ce sera choisir entre la peste et le choléra. Le vote blanc n'étant pas reconnu, ce sera l’abstention pour une internaute. Mais un autre rappelle aux insoumis qui veulent s'abstenir le 7 mai que le programme de Jean-Luc Mélenchon prévoyait le vote obligatoire dès 16 ans.

L'autre débat sur les réseaux sociaux, c'est la polémique sur la soirée d'Emmanuel Macron à la Rotonde. Gérard Collomb, soutien d'En marche!, a publié le menu du repas sur Twitter pour montrer que ce n'était pas le Fouquet's. "C'est juste une brasserie correcte", assure une internaute.

Le JT
Les autres sujets du JT