Orléans : le "message de paix et d'amour" du père de la Jeanne d'Arc 2018, après des propos racistes contre sa fille

Mathilde Edey Gamassou, 17 ans, incarnera la Jeanne d\'Arc d\'Orléans le 8 mai 2018.
Mathilde Edey Gamassou, 17 ans, incarnera la Jeanne d'Arc d'Orléans le 8 mai 2018. (MAXPPP)

Le père de Mathilde, qui figurera Jeanne d'Arc aux prochaines fêtes johanniques à Orléans, mais qui est victime d'une déferlante de haine raciste, témoigne au micro de France Bleu Orléans.

Patrice Edey Gamassou veut préserver sa fille. Il s'est confié, vendredi 23 février, à France Bleu Orléans. Mathilde, lycéenne de 17 ans, a été désignée lundi 19 février par une association pour défiler le 8 mai dans les rues d'Orléans en incarnant Jeanne d'Arc, lors des fêtes johanniques. Depuis, cette jeune femme métisse -dont le père est d'origine béninoise et la mère polonaise- est victime d'une déferlante de haine raciste sur les réseaux sociaux. 

"Elle a eu son premier téléphone mobile il y a six mois à peine et elle n'est donc pas sur les réseaux sociaux. Elle est protégée par rapport à tout ça, raconte Patrice Edey Gamassou au micro de France Bleu Orléans. Par contre, par rapport à ce qu'elle ressent, je ne reconnais plus ma fille : elle est transfigurée tout simplement."

Elle est portée par ce message d'amour à tous les Français, quelles que soient leurs origines, quel que soit ce qui peut nous séparer, nos opinions, même les plus dures.Patrice Edey Gamassou

"Honnêtement, c'est un message d'amour : paix et pardon", conclut Patrice Edey Gamassou, qui a également lancé un appel à Emmanuel Macron, lui demandant de venir à ces fêtes johanniques. De son côté, le procureur de la République a ouvert une enquête préliminaire pour incitation et provocation à la haine raciale. 

Vous êtes à nouveau en ligne