Instagram s'attaque à Snapchat avec des photos et vidéos éphémères

Comme Snapchat, l\'application Instagram va elle aussi proposer à ses utilisateur de conter des \"histoires\" à la durée de vie limitée.
Comme Snapchat, l'application Instagram va elle aussi proposer à ses utilisateur de conter des "histoires" à la durée de vie limitée. (ROLF VENNENBERND / DPA / AFP)

Filiale de Facebook, l'application entend ainsi détrôner son rival sur l'une de ses spécialités.

Instagram lance l'offensive contre Snapchat. Comme son rival, l'application de photo a créé un nouveau format de publications dont la durée de vie est limitée dans le temps. "Les photos et vidéos disparaîtront après 24 heures et n'apparaîtront pas sur votre grille de profil ou dans votre fil", mentionne Instagram, filiale de Facebook, dans un communiqué (en anglais). Cette nouvelle fonctionnalité sera déployée "dans les prochaines semaines" pour les utilisateurs du monde entier, que leur appareil mobile fonctionne sous Android ou iOS.

Les images éphémères apparaîtront de manière regroupée dans un diaporama. L'audience sera par défaut la même que celle des autres photos et vidéos publiées par l'utilisateur sur son compte Twitter, mais il pourra aussi s'il le désire "facilement les cacher" d'un de ses abonnés en particulier, précise l'application. La nouvelle fonctionnalité "vous laisse partager tous les moments de votre journée, pas seulement ceux que vous voulez garder sur votre profil", précise l'application.

Instagram marche sur les plates-bandes de Snapchat

Les messages, photos et vidéos qui disparaissent au bout d'un certain temps sont l'une des spécificités de Snapchat, une application très populaire auprès des jeunes consommateurs, au point de faire de la concurrence à Facebook. Snapchat a bâti sa renommée sur des messages conçus pour disparaître quelques secondes après leur réception, mais aussi sur sa fonctionnalité qui permet de raconter des "histoires" accessibles pendant une journée.

Instagram est plutôt réputée pour ses photos et vidéos souvent soigneusement mises en scène, au contraire du côté plus spontané d'une publication Snapchat. Ces "Instagram stories" s'inscrivent dans une contre-attaque menée par le groupe Facebook, malgré les récentes déclarations de son directeur financier : "Nous continuons d'être le meilleur moyen d'atteindre la plus large audience mondiale d'adolescents et de 'Millennials'."

Vous êtes à nouveau en ligne