VIDÉO. "Si quelqu'un au gouvernement s'occupe de questions sensibles et utilise WhatsApp, c'est une erreur", Edward Snowden met en garde Édouard Philippe

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Après avoir dénoncé le système de surveillance massive des services secrets américains en 2013, le lanceur d'alerte Edward Snowden, met en garde lundi sur France Inter contre l'utilisation massive de la messagerie cryptée WhatsApp.

Invité de France Inter lundi 16 septembre, Edward Snowden a mis en garde contre l'utilisation de la messagerie cryptée WhatsApp, rachetée en 2014 par Facebook. "Si quelqu'un au gouvernement s'occupe de questions sensibles et utilise WhatsApp, c'est une erreur", avertit ainsi lundi le lanceur d'alerte américain, réfugié en Russie après avoir dénoncé le système de surveillance massive des services secrets américains en 2013.

WhatsApp et Telegram "extrêmement risqués"

Le recours à des messageries cryptées est fréquente parmi les hommes politiques. Pour échanger avec ses collaborateurs, Emmanuel Macron a recours à l'application russe Telegram, tout comme de nombreux ministres. Le Premier ministre Édouard Philippe préfère lui utiliser WhatsApp. Selon Edward Snowden, il s'agit d'une pratique imprudente. Même s'il reconnaît que "n'importe lequel de ces deux programmes vaut toujours mieux que des SMS ou des messages non cryptés", le lanceur d'alerte estime que WhatsApp et Telegram "sont extrêmement risqués, si vous êtes Premier ministre".

"Facebook est propriétaire de WhatsApp, et lui enlève, couche après couche, ses différents niveaux de protection, depuis qu'ils ont racheté l'entreprise, a déclaré le lanceur d'alerte. Ils disent 'non, non, nous n'écoutons pas les conversations, vu qu'elles sont codées, pour l'instant en tous cas'... Alors qu'ils essaient bien d'écouter ces conversations en invoquant des raisons de sécurité nationale." Edward Snowden recommande l'utilisation des messageries Signal et Wire, qui, selon lui, "utilisent le meilleur codage possible" et n'appartiennent pas à Facebook.

Vous êtes à nouveau en ligne