VIDEO. Une page Facebook de détenus des Baumettes provoque l'ouverture de deux enquêtes

HUGO CLEMENT - FRANCE 2 et FRANCE 3

Billets de banque, cannabis prêt à l'emploi, téléphones portables… Les détenus de la prison de Marseille s'exhibent sur Facebook, suscitant la colère des surveillants.

"MDR o Baumettes" ("mort de rire aux Baumettes"). Des détenus de la prison de Marseille (Bouches-du-Rhône) s'exhibent sur une page Facebook avec billets de banque, drogue ou encore téléphones portables, prohibés dans les prisons.

"Une dérive inquiétante" pour les surveillants de prison

Cette publication, révélée lundi 5 janvier par La Provence, a suscité la colère de syndicats de surveillants de prison qui dénoncent "une dérive inquiétante" et une "gestion de club de vacances". Sur la page Facebook, on peut voir des photos prises à l'intérieur de la prison des Baumettes par des détenus eux-mêmes, à visages découverts.

La page "MDR o Baumettes" est aujourd'hui fermée et des enquêtes administrative et judiciaire ont été ouvertes. Le centre pénitentiaire des Baumettes accueille actuellement 1 800 détenus pour 1 200 places.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne