Taxe GAFA : petite victoire de la France

FRANCEINFO

France et États-Unis ont trouvé un compromis sur la taxe GAFA, qui pourrait rapporter gros au fisc français.

En marge du G7, un autre sommet diplomatique a attiré l'attention. Dans sa résidence secondaire du Pays basque, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a accueilli son homologue américain pour négocier la taxe GAFA afin que les géants du numérique n'échappent plus à la fiscalité française, ce qui hérisse les États-Unis. Mais ce week-end, un terrain d'entente a été trouvé. Les présidents Trump et Macron s'en sont félicités.

400 millions pour le fisc

Nouveauté : les quatre géants américains ne seront pas les seuls concernés. La taxe s'appliquera à une trentaine de multinationales. Elles seront imposées à hauteur de 3% de leur chiffre d'affaires. Le fisc avait récupéré 43 millions d'euros en 2017. Ce sera 400 millions en 2019. Une goutte d'eau pour ces géants. La France appliquera ce nouveau barème en attendant un impôt international prévu en 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne