VIDEO. Quand Edouard Philippe part en (Facebook) live

Chaque semaine, le Premier ministre se prête au jeu des questions-réponses avec les internautes sur Facebook Live afin d’expliquer la politique du gouvernement.

Une fois par semaine depuis octobre, le Premier ministre, Edouard Philippe, est assis dans son bureau à Matignon, face à la caméra, et se livre à un exercice de communication original. Il répond sur Facebook Live à une douzaine de questions d’internautes lors de séances d'environ trente minutes. 

Un exercice pédagogique

Le but est d’expliquer et d'éclairer la politique du gouvernement, comme cette fois où il parle de la réforme sur la formation professionnelle : "Tout le sens de ce qu’on veut faire au gouvernement, c’est de faire en sorte que l’accès à l’emploi soit plus simple. D’abord, par une meilleure formation, qu’elle soit initiale, universitaire, professionnelle, continue."

Cet exercice de communication est inscrit dans son agenda officiel. Le Facebook Live est un moyen de communication privilégié par le gouvernement d’Emmanuel Macron. Contrairement à ceux du Premier ministre, dans ses Facebook Live, le président est toujours en mouvement, sur le terrain. Christophe Castaner l’avait également utilisé pour faire le compte-rendu du Conseil des ministres, sur un vélo.

Une ambiance décontractée

Pendant ces séances, il n’hésite pas à répondre franchement à certaines critiques d’internautes : "Il y a ici quelqu’un en face de moi qui me dit que je parle trop vite dans mes réponses et que je fais des réponses trop longues. C’est pas grave, c’est comme ça."

Mais l’ambiance peut-être aussi assez détendue. Il interpelle les Français par leur prénom et met parfois en scène sa vie personnelle. Il répond également à des questions très, très variées : "Je pense notamment à la question de Jérôme qui me demandait quel était le temps de cuisson pour les œufs durs."

L’exercice de répondre directement aux questions des Français rappelle un peu ce que faisait Valéry Giscard d’Estaing, il y a plus de quarante ans.

Vous êtes à nouveau en ligne