Gafa : "On parle de les réguler et tout à coup on demanderait à ces sociétés de réguler notre société"

FRANCEINFO

Carlos Diaz, fondateur d’Uncut et investisseur, commente sur franceinfo mardi 12 janvier le rôle, l’influence et la puissance des Gafa.

"La question de la régulation des Gafa se pose, encore plus depuis la pandémie de coronavirus", estime Carlos Diaz sur franceinfo mardi 12 janvier. "Twitter a coupé le compte de Donald Trump. La Silicon Valley se demande si le réseau social a vraiment eu le choix. Le FBI et la CIA sont aussi très influents", ajoute cet entrepreneur, fondateur d'Uncut. "Les images des violences au Capitole ont choqué les Américains, tout le monde a peur et a honte", confie-t-il.

Un "paradoxe total"

Est-ce que les créatures numériques de Google sont devenues incontrôlables par leur propre créateur ? "Est-ce que c’est à Twitter et Facebook de faire les gendarmes. On parle de les réguler et tout à coup on demanderait à ces sociétés de réguler notre société. On est dans une forme de paradoxe total", affirme cet investisseur. "On veut réguler Facebook, Twitter et Google et on leur reproche en même temps de ne pas réguler le discours public. Au final, c’est elles qui nous régulent parce que c’est elles qui coupent le sifflet de Donald Trump”, conclut Carlos Diaz.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne