Fiscalité : combien rapporterait une taxe sur le chiffre d'affaires des GAFA ?

FRANCE 2

Combien la taxe sur les géants d'internet, qui pourrait être payée dès fin 2019, pourrait-elle rapporter à l'État français ? Les réponses de la journaliste Camille Guttin sur le plateau de France 2.

"L'État espère toucher 500 millions d'euros. C'est beaucoup par rapport au chiffre d'affaires que ces géants du numérique déclarent en France. Par exemple, si vous prenez Apple, c'est à peu près 800 millions d'euros déclarés en 2017. Si on fait le total de tous ces chiffres d'affaires, on arrive à 1,5 milliard d'euros. La taxe représenterait donc un tiers de leur chiffre d'affaires", explique la journaliste Camille Guttin sur le plateau du 20 Heures.

Les GAFA resteraient largement gagnants

"Mais en fait, on serait bien loin des sommes réelles, parce qu'il y a une différence entre ce qui est déclaré au fisc et ce que les entreprises gagnent effectivement. Par exemple, en 2017, Amazon a déclaré 380 millions d'euros de chiffre d'affaires, mais des études indépendantes l'estiment plutôt à 5,7 milliards d'euros", ajoute-t-elle. Comment ces entreprises arrivent-elles à tromper le fisc sur leur chiffre d'affaires ? "Par un tour de passe-passe : la filiale française est toujours imposée en France sur ses bénéfices, mais la maison-mère, qui est souvent basée dans un pays à la fiscalité plus avantageuse comme l'Irlande, facture des frais de fonctionnement à cette filiale française. Une grande partie des bénéfices sortent donc du pays. Résultat : un manque à gagner pour Bercy", conclut Camille Guttin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne