Facebook ne vous obligera plus à utiliser votre véritable identité

Facebook at Work devrait permettre aux utilisateurs de \"discuter avec des collègues, de se mettre en relation avec des professionnels et de collaborer à des documents\", selon le \"Financial Times\".
Facebook at Work devrait permettre aux utilisateurs de "discuter avec des collègues, de se mettre en relation avec des professionnels et de collaborer à des documents", selon le "Financial Times". (JOEL SAGET / AFP)

Le réseau social s'est engagé à autoriser ses abonnées à utiliser des noms d'emprunt.

Nouvelle évolution dans la confidentialité sur Facebook. Le réseau social s'est engagé, mercredi 1er octobre, à autoriser ses abonnés à utiliser des noms d'emprunt. Cette décision fait suite, notamment, aux protestations de transsexuels, dont le nom usuel n'est pas le vrai nom. Jusqu'ici, Facebook exigeait que ses utilisateurs s'inscrivent sous leur véritable identité, au grand dam d'abonnés qui craignaient que leur compte enregistré sous un nom d'emprunt ne soit supprimé.

Le réseau social, dont le siège est situé en Californie (Etats-Unis), s'est excusé pour sa politique en la matière, alors qu'une manifestation était prévue jeudi à San Francisco, conduite notamment par des homosexuels et des transsexuels. A l'issue d'une réunion avec des responsables de Facebook, des représentants de ces minorités ont affirmé avoir trouvé une solution acceptable.

Un responsable de Facebook "présente ses excuses"

"L'esprit de notre politique est que chacun sur Facebook utilise le nom qu'il utilise dans la vraie vie", a expliqué mercredi un responsable de Facebook, Chris Cox. "Je veux présenter mes excuses à la communauté des drag queens et kings, des transgenres, et le groupe plus large de nos amis, de nos voisins, et des membres de la communauté LGBT pour les souffrances endurées", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne