Eurozapping : WhatsApp piratée ; le retour des pointeuses…

France 3

Au sommaire notamment de l’Eurozapping du Soir 3 mardi 14 mai : le piratage de la messagerie électronique WhatsApp.

La BBC a lancé une alerte mondiale mardi 14 mai au logiciel espion dans WhatsApp, la messagerie électronique. Il suffit d’un appel manqué pour l’application rachetée par Facebook soit piratée. Des hackers auraient ciblé des milliers de compte pour espionner leurs propriétaires. Il s’agirait d’une société de cybersurveillance israélienne. "WhatsApp est une messagerie omniprésente. Elle fonctionne même quand elle est éteinte. Et ses prérogatives sont très larges comme utiliser votre caméra à votre insu", explique Emily Taylor de l’Institut Royal des Affaires Internationales.

Lutter contre la fraude

Grâce à un syndicat espagnol, les pointeuses font leur retour. Fini la confiance, la flexibilité, tous les employeurs européens vont devoir enregistrer le temps de travail de leurs salariés. Une victoire des syndicats espagnols devant la Cour de justice de l’Union européenne. "Il est normal de lutter contre la fraude, mais il faut tenir compte des secteurs et des activités", indique Celia Ferrero, vice-présidente de la Fédération nationale des travailleurs indépendants. En Espagne, le comptage des heures supplémentaire est déjà obligatoire depuis le 12 mai. Ailleurs en Europe, la Cour laisse aux États le choix des moyens pour ce retour en arrière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne