VIDEO. La livraison par drone n'est pas pour demain en France

Le géant américain Google se lance dans l'aventure, encouragé par des essais qu'il estime concluants.

Il ne s'agit pour l'instant que d'un essai, mais les images d'un drone livrant - via les airs - la pâtée d'un chien dans une ferme du Queensland (Australie) ont déjà fait le tour du monde. Un beau coup de pub réussi pour Google qui présentait là son premier prototype d'appareil livreur volant

Le projet un peu fou d'une flotte composée de ces hybrides mi-avions mi-hélicoptères, telle que la firme californienne en rêve, relève-t-il  plus du fantasme que de la réalité ? Pour Francis Duruflé, vice-président de la fédération professionnelle du drone civil, "ce n'est pas quelque chose qui peut arriver demain. En Europe, on ne peut pas imaginer avoir un colis livré par un tel engin en région parisienne, en périphérie de Lyon, dans la banlieue de Londres ou à Berlin."   

La réglementation aérienne très stricte, les questions de sécurité, mais également l'autonomie de ces drones, constituent en effet - à ce jour - de sérieux obstacles à la concrétisation de ce type de livraison pour le grand public. 

Vous êtes à nouveau en ligne