Google veut mettre des satellites en orbite pour étendre l'accès à internet

Des enfants naviguent avec le système Google Earth à Cancun (Mexique), le 5 décembre 2010.
Des enfants naviguent avec le système Google Earth à Cancun (Mexique), le 5 décembre 2010. (JORGE SILVA / REUTERS)

Le géant américain prévoit de dépenser plus d'un milliard de dollars dans une flotte de satellites, selon le "Wall Street Journal".

L'entreprise américaine veut mettre 180 satellites en orbite. Google prévoit de dépenser plus d'un milliard de dollars pour mettre en place cette flotte, destinée à étendre l'accès à internet à des zones reculées de la planète, affirme dimanche 1er juin le Wall Street Journal (article payant, en anglais).

Les détails du projet restent à déterminer, mais il démarrerait avec 180 petits satellites en orbite à des altitudes plus basses que les satellites ordinaires, ont indiqué des sources proches du dossier au quotidien économique.

Des tests déjà effectués dans le passé

Google a déjà effectué des tests, par le passé, pour un projet baptisé Loon, où des montgolfières servaient de relais pour apporter internet dans des régions dépourvues.

Le géant américain a également annoncé mi-avril l'achat du fabricant de drones Titan Aerospace. Ses prototypes, fonctionnant à l'énergie solaire, sont capables de se maintenir pendant cinq ans à une vingtaine de kilomètres d'altitude. "Des satellites atmosphériques pourraient aider à donner un accès internet à des millions de personnes", avait commenté à l'époque un porte-parole de Google.

Vous êtes à nouveau en ligne