Un petit drone s'écrase dans les jardins de la Maison Blanche

Un \"quad copter\" survole le parc Rockefeller, le 25 août 2014, à New York (Etats-Unis).
Un "quad copter" survole le parc Rockefeller, le 25 août 2014, à New York (Etats-Unis). (SIPANY/SIPA)

"Une alerte a été immédiatement déclenchée, et le complexe a été bouclé jusqu'à ce que l'appareil soit examiné", précise le Secret Service, lundi.

Nouveau couac dans la sécurité de Barack Obama ? Un petit drone a survolé les jardins de la Maison Blanche, lundi 26 janvier, avant de s'y écraser, ont annoncé l'exécutif américain et le Secret Service, chargé de la protection du président des Etats-Unis.

L'engin, un "quad copter" grand public, a été détecté par un agent du Secret Service vers 3 heures du matin. Il "mesurait environ 60 cm de diamètre, volait à très basse altitude et s'est écrasé du côté sud-est du complexe" de la Maison Blanche, selon le Secret Service. "Une alerte a été immédiatement déclenchée et le complexe a été bouclé jusqu'à ce que l'appareil soit examiné", précise-t-il. Une enquête est en cours pour identifier le ou les suspects.

"Aucune menace"

"Selon les premiers éléments rassemblés, le drone ne représente aucune menace pour personne à la Maison Blanche", a déclaré un porte-parole de Barack Obama, qui effectue actuellement une visite de trois jours en Inde, en compagnie de sa femme Michelle.

Le "quad copter" est un drone vendu dans le commerce. Sur le site du distributeur en ligne Amazon, un exemplaire coûte 60 dollars (53 euros). Cet aéronef commandé à distance pèse moins de 1 kg, il est muni de quatre hélices et peut être équipé d'un appareil photo.

Cette affaire rappelle un épisode similaire qui s'est produit à Paris, il y a un peu moins de deux semaines, lorsqu'un drone a survolé le palais de l'Elysée pendant quelques secondes.

Vous êtes à nouveau en ligne