Cinq survols de drones ont été à nouveau observés au-dessus de Paris dans la nuit

Une vue de Paris depuis un avion militaire, le 14 juillet 2012.
Une vue de Paris depuis un avion militaire, le 14 juillet 2012. (GUILLAUME BAPTISTE / AFP)

La capitale avait déjà été survolée dans la nuit de lundi à mardi sans que les services de police ne mettent la main sur les pilotes. Dans la nuit de mardi à mercredi, des aéronefs ont été aperçus, notamment, au-dessus des Invalides et de la place de la Concorde.

Des aéronefs ont à nouveau volé dans le ciel de la capitale. Cinq survols de drones ont été observés au-dessus de Paris dans la nuit du mardi 24 au mercredi 25 février, annonce une source policière à l'AFP, confirmant une information d'Europe 1. Ces drones, dont le nombre n'a pas été établi précisément, ont été repérés par des témoins et des policiers entre 23 heures et 2 heures aux abords de la place de la Concorde, des Invalides, le long de la Seine et au niveau des portes de Saint-Cloud et de Clignancourt.

>> Pourquoi les drones sont-ils insaisissables ?

Cinq autres survols avaient déjà été recensés la veille, aux abords de l'ambassade des Etats-Unis, de la tour Eiffel ou de la Concorde, sans que les services de police ne mettent la main sur les pilotes. Jamais autant de drones n'avaient été vus en une seule nuit. "Il pourrait s'agir d'une action coordonnée, mais nous n'en savons pas plus pour l'instant", expliquait une source proche de l'enquête.

Une enquête ouverte par le parquet

Ces vols surviennent alors que la capitale est quadrillée par de très nombreuses forces de l'ordre en raison du plan Vigipirate, plus élevé depuis les attentats qui ont touché, début janvier, Charlie Hebdo et un supermarché casher. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour "vol par aéronef en zone interdite", selon une source judiciaire, et les investigations confiées à la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens (GTA).