Technologie : des enceintes connectées trop curieuses

France 3

Les enceintes connectées portent-elles atteinte à notre vie privée ? Des employés d'Amazon écouteraient les conversations des utilisateurs. Le but serait d'améliorer le système, mais cela pose question.

D'apparence elle est discrète, mais le problème c'est qu'elle entend tout, et qu'elle peut tout répéter. Alexa, l'enceinte connectée d'Amazon, est suivie de très près. Partout dans le monde, la firme paye des employés, pour écouter neuf heures par jour ce que captent les enceintes. C'est ce qu'affirme une très sérieuse agence de presse américaine.

Une solution en attendant d'y voir plus clair

Amazon ne confirme pas un système d'écoutes, mais confirme une forme de recueil de données : "Ces informations nous aident à former nos systèmes, afin qu'Alexa puisse mieux comprendre vos demandes. Les employés n'ont pas d'accès direct à des informations qui leur permettraient d'identifier une personne ou un compte." Seule parade pour l'instant, effacer soi-même via un téléphone portable la mémoire de cet indiscret.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne