VIDEO. Le géant Amazon va payer des impôts en Europe

France 2

Amazon dit renoncer à l'optimisation fiscale. Jusque-là, le géant américain de la vente en ligne ne payait des impôts qu'au Luxembourg, où il avait installé son siège.

Le géant de l'e-commerce Amazon est connu pour ses pratiques d'optimisation fiscale, qui lui permettaient de payer très peu d'impôts sur ses bénéfices en Europe. L'entreprise américaine avait en effet regroupé l'ensemble de ses ventes européennes au sein de son siège luxembourgeois, à la fiscalité avantageuse. C'est maintenant du passé. Désormais l'entreprise déclare ses revenus dans chaque pays. En Allemagne, au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne et bientôt en France.  

Le groupe entretient le flou sur ses comptes 

Cependant, pour payer des impôts, il faut faire des bénéfices et Amazon dit avoir perdu 241 millions de dollars l'an dernier. Selon Laurent Isal, avocat fiscaliste, le groupe entretiendrait le mystère sur ses comptes en Europe : "On ne connaît pas son chiffre d'affaires, ses marges, ses bénéfices, ses charges, donc pour le moment, c'est un effet d'annonce... On ne sait pas s'ils vont payer des impôts", commente le spécialiste.

Pourquoi ce changement de cap vers plus de transparence financière ? En fait, la décision aurait été prise sous la pression. Amazon est en effet visé par une enquête de la Commission européenne sur ses pratiques d'optimisation fiscale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne