En Seine-Maritime, ils inventent une "halle à tout faire" pour redonner vie à leur commune

France Télévisions

Comment redynamiser le centre-ville d'une petite commune ? Les habitants de Saint-Jouin-Bruneval en Seine-Maritime y ont réfléchi longuement pour créer leur "halle à tout faire". #IlsOntLaSolution

C'est l'une des grandes questions de notre époque pour tous les habitants des petites ou moyennes communes qui parsèment la France : comment redynamiser un centre-ville en évitant une désertion des commerçants ? Il suffit de déambuler dans des centres-villes et d'observer les pancartes "à vendre" qui poussent trop souvent comme des champignons sur les façades pour voir que ces cœurs historiques des petites villes souffrent de la concurrence des grandes enseignes installées dans les zones commerciales construites en périphérie. L'arrivée des géants du commerce électronique, comme Amazon qui, avec ses millions de produits disponibles sur son site web, vampirise par exemple les ventes de produits culturels, n'a fait qu'accentuer cet appauvrissement des centres-villes. 

Sur le bord de La Manche, en Seine-Maritime, les habitants de Saint-Jouin-Bruneval ont réfléchi pendant deux ans au problème avec leurs élus. Situé à quelques kilomètres au nord de Le Havre, ce gros village de 1 800 personnes souffre de la concurrence de l'agglomération voisine qui concentre de nombreux services. Il a donc fallu se creuser la tête pour éviter au bourg de devenir une simple commune dortoir en périphérie du deuxième plus gros port de France.

"Un travail de longue haleine"

Après de nombreux débats passionnés, les Saint-Jouinais ont trouvé la solution : une "halle à tout faire". Dans cet espace couvert refait à neuf, on trouve un marché, des ateliers participatifs, des fêtes d'école ou des spectacles. Le tout dans un bâtiment flambant neuf qui offre une ambiance conviviale. C'est un investissement important : 300 000 euros ont été engagés pour créer cette halle à tout faire. 

"Après les années où les grands commerces qui sont autour du Havre ont tout capté, on s'est posé la question : "Comment pouvait-on redonner de la vie à notre village?". C'est un travail de longue haleine. C'est à la fois refaire la place, faire revenir des commerces. On essaye de rentrer dans une spirale vertueuse", raconte François Auber, le maire de Saint-Jouin-Bruneval. 

Ces efforts commencent à payer. Depuis le début de l'année 2020, trois nouveaux commerces à Saint-Jouin-Bruneval. 

Vous êtes à nouveau en ligne