Le succès d'Airbnb gagne les campagnes

Une maison à Gargilesse-Dampierre, village de la Creuse. Photo d\'illustration.
Une maison à Gargilesse-Dampierre, village de la Creuse. Photo d'illustration. (OLIVIER BOITET / MAXPPP)

La plateforme de location entre particuliers explose en France. Et pas seulement dans les grandes villes. Désormais, AirBnB se développe en milieu rural. 

L'expansion de AirBnB en France ne semble pas avoir de limite. Le marché national explose ces dernières années. Son offre de logement est passée de 30 000 en 2013 à 400 000 en 2017. Et cela ne concerne pas que les grandes villes, mais aussi les secteurs plus ruraux. En 2016, 46 000 logements étaient proposés dans les campagnes de France, contre seulement 25 000 un an plus tôt.

Près de 1 000 logements en Limousin

Le développement de AirBnB à la campagne est particulièrement visible dans les trois départements de l'ancienne région administrative du Limousin. L'offre dépasse ainsi les 300 logements en Corrèze, mais aussi dans la Creuse et la Haute-Vienne. Et ces appartements ou ces maisons ne se trouvent pas toutes à Limoges, Brive-la-Gaillarde ou Tulle. Les "zones blanches AirBnB" sont devenues rares. Et beaucoup de logements sont estampillés "nouveau" sur le site.

À Naves, situé à 42 kilomètres à l'est de Brive-la Gaillarde, Grégory loue pour la première fois sa maison en août alors qu'il est lui même en vacances en famille : "On était déjà client AirBnB comme loueur. Et on s'est dit qu'on pouvait peut-être louer la nôtre pendant qu'on n'est pas là."

Plus souple qu'une agence de location

Selon Grégory, louer sa maison via AirBnB plutôt qu'une agence apporte beaucoup de souplesse : "Quand on part en vacances, on ne planifie pas à l'avance. Si on veut passer par une agence, il faut planifier. Si on part demain, on l'indique sur le site et les locations peuvent arriver très vite. Si on peut atténuer le budget vacances par la location de la maison en notre absence, ce n'est pas idiot !"

Le loueur a été surpris par le succès de sa maison de Naves, en Corrèze : "Quasiment pendant toute notre absence, elle est louée." À 99 euros la nuit, l'affaire est plutôt intéressante. Grégory a décidé de louer sa maison de cette façon à chaque départ en vacances.

Le reportage de Philippe Graziani
--'--
--'--