Grèce : recettes fiscales en hausse ?

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La Grèce aura besoin d'un 3e plan d'aide, peut-être d'un 4e. C'est ce que vient de déclarer l'un des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne. Nous avons voulu savoir en quoi les choses avaient vraiment change sur place. Les rentrées fiscales sont-elles reparties à la hausse ? Le gouvernement tient-il son programme. A une heure de bateau d'Athènes, cette île est fidèle au cliche : eau turquoise, pêche artisanale, églises orthodoxes et des habitants qui réchignent a payer ce qu'ils doivent a l'Etat. Equipes d'une caméra cachée, nous visitons quelques boutiques. Les commerçants affichent vite la couleur. Vous prenez la carte. Non seulement en espèce. La machine ne marche pas, les banques nous prennent notre argent, seulement du cash. Chez le glacier, il y a une pièce enregistreuse mais ne fonctionne pas La vendeuse fait son addition sur une calculette à côte pour ne pas laisser de traces écrites de ses ventes. Et reverser moins de TVA à l'Etat. Dans les stations service pas moyen d'avoir de ticket de caisse, les paiements en espèces sont appréciés. La comptabilité de la gérante semble sommaire. Beaucoup de restaurateurs ont préféré se mettre en règle. Leur TVA a été réduite de 10%, et il y a la peur du gendarme. J'ai peur des contrôles fiscaux, s'ils viennent l'amende est trop lourde. J'aimerais savoir ce qu'ils font de notre argent. Le Parlement discutera demain de nouvelles taxations pour les fonctionnaires, comme le repos de 6 jours qui leur est accorde pour ceux qui travaillent sur ordinateur. Réduire les dépenses est une promesse d'Athènes à Bruxelles. Il y a un autre engagement que la Grèce peine à tenir: les privatisations. La société de chemins de fer est à vendre depuis plus de deux ans. La compagnie a été longtemps déficitaire. Ses 2 600 cheminots sont les mieux lotis du pays. Et les syndicats omniprésents. On a mis les drapeaux noirs dans toutes les gares. Les cheminots refusent la privatisation. Trois pays ont timidement montré leur intérêt pour les trains grecs mais les cheminots s'attendent à une fin plus tragique. Ils vont faire ce qu'ils ont fait avec la télévision nationale. Un jour, ils ont tout arrêté, c'était l'écran noir. Les journaux disent que c'est ce qui nous attend aussi. La privatisation du rail n'effraie pas les usagers, souvent exaspérés par l'état du réseau et les retards. Je suis pour la privatisation à 100% pour que ça fonctionne correctement. Il faut privatiser pour que ça marche mieux. Si on privatise cela risque tout de même d'augmenter les prix.

La Grèce aura besoin d'un 3e plan d'aide, peut-être d'un 4e. C'est ce que vient de déclarer l'un des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne. Nous avons voulu savoir en quoi les choses avaient vraiment change sur place. Les rentrées fiscales sont-elles reparties à la hausse ? Le gouvernement tient-il son programme.

A une heure de bateau d'Athènes, cette île est fidèle au cliche : eau turquoise, pêche artisanale, églises orthodoxes et des habitants qui réchignent a payer ce qu'ils doivent a l'Etat. Equipes d'une caméra cachée, nous visitons quelques boutiques. Les commerçants affichent vite la couleur.

Vous prenez la carte.

Non seulement en espèce. La machine ne marche pas, les banques nous prennent notre argent, seulement du cash.

Chez le glacier, il y a une pièce enregistreuse mais ne fonctionne pas La vendeuse fait son addition sur une calculette à côte pour ne pas laisser de traces écrites de ses ventes. Et reverser moins de TVA à l'Etat. Dans les stations service pas moyen d'avoir de ticket de caisse, les paiements en espèces sont appréciés. La comptabilité de la gérante semble sommaire. Beaucoup de restaurateurs ont préféré se mettre en règle. Leur TVA a été réduite de 10%, et il y a la peur du gendarme.

J'ai peur des contrôles fiscaux, s'ils viennent l'amende est trop lourde. J'aimerais savoir ce qu'ils font de notre argent.

Le Parlement discutera demain de nouvelles taxations pour les fonctionnaires, comme le repos de 6 jours qui leur est accorde pour ceux qui travaillent sur ordinateur.

Réduire les dépenses est une promesse d'Athènes à Bruxelles. Il y a un autre engagement que la Grèce peine à tenir: les privatisations. La société de chemins de fer est à vendre depuis plus de deux ans. La compagnie a été longtemps déficitaire. Ses 2 600 cheminots sont les mieux lotis du pays. Et les syndicats omniprésents.

On a mis les drapeaux noirs dans toutes les gares. Les cheminots refusent la privatisation.

Trois pays ont timidement montré leur intérêt pour les trains grecs mais les cheminots s'attendent à une fin plus tragique.

Ils vont faire ce qu'ils ont fait avec la télévision nationale. Un jour, ils ont tout arrêté, c'était l'écran noir. Les journaux disent que c'est ce qui nous attend aussi.

La privatisation du rail n'effraie pas les usagers, souvent exaspérés par l'état du réseau et les retards.

Je suis pour la privatisation à 100% pour que ça fonctionne correctement.

Il faut privatiser pour que ça marche mieux. Si on privatise cela risque tout de même d'augmenter les prix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne