Gironde : un TGV percute un camion sans faire de blessés graves

Un TGV sur la ligne Bordeaux-Paris, en 2008.
Un TGV sur la ligne Bordeaux-Paris, en 2008. (MAXPPP)

Un camion transportant du bois a débouché d'un chemin de terre en bordure de voie ferrée pour traverser la voie et a été percuté par un TGV qui roulait dans le sens Bordeaux-Hendaye à 150 km/h.

Le choc, violent, n'a pas fait de victimes. Une semaine après la collision entre un TGV et un TER à Denguin, un TGV roulant dans le sens Bordeaux-Hendaye a percuté vendredi en Gironde un camion qui traversait la voie ferrée, occasionnant d'importants dégâts matériels mais sans faire de blessés graves, mais a revanche occasionné de "gros dégâts" sur l'alimentation électrique de la ligne et sur la motrice du TGV, selon la SNCF.

L'accident s'est produit peu avant 19 heures, au niveau de Mios (Gironde), à une quarantaine de km au sud-ouest de Bordeaux. Selon les premiers éléments transmis, un camion transportant du bois a débouché d'un chemin de terre en bordure de voie ferrée pour traverser la voie et a été percuté par un TGV qui roulait dans le sens Bordeaux-Hendaye à 150 km/h, une vitesse normale sur ce tronçon. Le choc a fait de un à trois blessés sans gravité, 

Selon les pompiers, un millier de passagers étaient à bord du train, un chiffre qui n'a pas pu être confirmé dans l'immédiat par la SNCF. Deux TGV circulant dans le sens province-Paris sont par ailleurs immobilisés, selon la SNCF, qui précise qu'un service de substitution par voie routière va être mis en place.

Vous êtes à nouveau en ligne