Vienne : les étrennes du maire

France 3

Pour répondre aux revendications des "gilets jaunes", Emmanuel Macron a invité les entreprises à verser une prime de 1 000 euros à leurs salariés. À leur tour, quelques élus ont décidé de faire un geste.

Christian Chaplain, maire sans étiquette de Marnay (Vienne) a décidé d'attribuer 30 euros aux 300 foyers fiscaux de son village. "Les 'gilets jaunes' ont révélé une souffrance de beaucoup de citoyens et d'administrés. C'est important de les avoir entendus et de les aider à notre niveau", explique t-il. En France, seules deux communes ont eu la même idée : Saint-Jory (Haute-Garonne) et Marnay (Vienne). L'annonce de 30 euros en bons de carburant ou alimentaire fait grand bruit dans la commune. Certains doutent de la mise en application de cette mesure.

Un cadeau en suspend

L'administration fiscale n'est pas habituée à ce type de démarches. "Il va falloir que le mouvement s'accélère. J'ai espoir que la magie de Noël opère", précise le maire. Grâce à des pylônes qui rapportent pas moins de 65 000 euros à la commune, la mairie se trouve dans une situation financière positive. Il faudra attendre la trêve des confiseurs pour que les services fiscaux prennent une décision et communiquent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne