VIDEO. Valérie Trierweiler : "Sur Facebook on a des amis, sur Twitter on a des ennemis"

France 5

La Première dame était l'invitée de "C à vous" sur France 5.

Valérie Trierweiler était l'invitée de "C à vous", jeudi 27 juin. Elle a répondu par une petite formule aux questions d'Alessandra Sublet sur ses affinités avec Twitter, qui lui a valu le scandale que l'on sait au début du quinquennat.  "Sur Facebook on a des amis, sur Twitter on a des ennemis", a expliqué la Première dame. 

Dans un message envoyé sur son compte Twitter en juin 2012, Valérie Trierweiler avait apporté son soutien au candidat dissident Olivier Falorni, opposant de Ségolène Royal dans la circonscription de La Rochelle-Ile de Ré (Charente-Maritime).

Sur un autre registre, la Première dame a déclaré qu'elle souhaitait davantage s'engager en faveur des réfugiés et des victimes du conflit en Syrie, notamment en facilitant la venue d'enfants malades ne pouvant être soignés dans leur pays.

Vous êtes à nouveau en ligne