VIDEO. Une découverte va permettre de détecter plus tôt le cancer du poumon

France 2

Actuellement, les cancers du poumon sont dépistés tard, laissant peu de chances de survie aux patients. Des chercheurs français ont mis au point une méthode pour le détecter plus tôt.

C'est une première mondiale au CHU de Nice. Grâce à une simple prise de sang, il est possible de détecter des cellules cancéreuses chez les gros fumeurs, plusieurs mois voire plusieurs années avant que le cancer ne soit visible par radio ou par scanner.

Dépistage trop tardif

"Les tumeurs qui sont très invasives diffusent dans le sang des cellules tellement petites qu'elles ne sont pas détectables par les techniques d'imagerie courantes", explique Patrizia Paterlini-Brechot, professeure de biologie cellulaire, au micro de France 2.

Pour l'instant, on ne détecte les cancers du poumon que très tard, quand le patient n'a plus que quelques mois à vivre. Le cancer du poumon est le cancer le plus mortel, il a tué 29 950 personnes en France en 2012, soit huit fois plus que les accidents de la route.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne