VIDEO. Selon Eric Ciotti, le nombre de reconduites à la frontière "a baissé de moitié" depuis mai

Francetv info

Pour le député, spécialiste de la sécurité à l'UMP, "il y a un effondrement des reconduites à la frontière (...) On a ouvert de façon dangereuse les vannes de l'immigration régulière". 

"Manuel Valls, de façon un peu détournée, est en train de modifier profondément la politique d'immigration parce qu'il n'y a pas de débat à l'Assemblée". Eric Ciotti, président du Conseil général des Alpes-Maritimes, a vivement critiqué, lundi 30 juillet sur Europe 1, les mesures présentées par le ministre de l'Intérieur sur l'immigration.

Pour le député, spécialiste de la sécurité à l'UMP, "il y a un effondrement des reconduites à la frontière (...) On a ouvert de façon dangereuse les vannes de l'immigration régulière". Eric Ciotti assure que "on cite, selon certains syndicats policiers, un effondrement de la moitié des reconduites à la frontière depuis le mois de mai. J'ai demandé à Manuel Valls, par une question écrite, de le vérifier".

Manuel Valls avait annoncé, mercredi 25 juillet, qu'il allait revenir sur les critères de naturalisation mis en place par son prédécesseur, Claude Guéant, afin de faire de la naturalisation "un moteur de l'intégration et non le résultat d'une course d'obstacles aléatoire et discriminante".

Vous êtes à nouveau en ligne