VIDEO. Rapport Jospin : "le retour à la République des partis", pour Pécresse

Francetv info

Pour la députée UMP, "le vrai sujet qu'aurait dû traiter Lionel Jospin, s'il avait voulu vraiment rénover la vie politique, c'est celui du nombre des élus et du nombre des collectivités".

POLITIQUE – Valérie Pécresse n'approuve pas les propositions de la commission Jospin sur la rénovation de la vie politique. La députée UMP des Yvelines, soutien de François Fillon dans la course à la présidence de l'UMP, l'a dit vendredi 9 novembre sur France 2. "L'inspiration de ce rapport, c'est le retour à la République des partis", lâche l'ex-ministre du Budget, qui estime que "c'est profondément ce qu'il ne faut pas à la vie politique française".

"On va interdire tout cumul" des mandats, "on va interdire à un élu d'être en prise avec la réalité quotidienne des Français", juge-t-elle. "On va faire élire une partie des députés à la proportionnelle, c'est-à-dire sur des listes qui auront été établies par les partis", critique-t-elle. Ce qui risque à son avis de "déconnecter le député du mandat électif d'un territoire, c'est-à-dire des électeurs".

Selon elle, "le vrai sujet qu'aurait dû traiter Lionel Jospin, s'il avait voulu vraiment rénover la vie politique, c'est celui du nombre des élus et du nombre des collectivités". Et Valérie Pécresse d'avancer que "ce qu'il faut, c'est moins d'élus, des élus plus puissants (...) et surtout moins de niveaux administratifs". Quant au parrainage citoyen des candidats à l'élection présidentielle, elle juge cette proposition "anecdotique"

 

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne