VIDEO. Mariani accuse la gauche de procéder à une "épuration"

Francetv info

Le chef de file de la Droite populaire critique avec virulence le gouvernement socialiste qui, selon lui, remplace les fonctionnaires nommés au cours de la présidence de Nicolas Sarkozy.

"L'ouverture c'était en 2007, l'épuration, c'est aujourd'hui." Thierry Mariani oppose la stratégie politique de Nicolas Sarkozy après son élection à celle menée, selon lui, par son successeur François Hollande. Le nouveau député UMP des Français de l'étranger réitère, mardi 31 juillet sur France Inter, ses critiques formulées la veille dans un entretien au Figaro

"Epuration, ça veut dire nettoyer", argumente Thierry Mariani. Le cofondateur de la Droite populaire accuse le socialiste, son gouvernement et sa majorité : "La gauche qui se décrit tout le temps comme généreuse pour le moment est plutôt dans une épuration au niveau des fonctionnaires qui étaient en place du temps de Nicolas Sarkozy."

Vous êtes à nouveau en ligne